Main Content

Cultivons les saveurs de notre terre - inscrire la sécurité alimentaire dans la constitution

Allez voter! Le 24 septembre 2017, nous déciderons concernant l'ancrage de la sécurité dans la Constitution. Nous vous invitons à lire ici des prises de position personnelles de femmes qui souhaitent ardemment que cet article constitutionnel soit accepté.

Sylvie Pavillard, paysanne brevetée, Senarclens VD , membre du comité de l'APV et responsable de la commission des exploitantes:

"Redonner une importance aux métiers de la terre, afin qu’ils continuent à contribuer majoritairement à nourrir la population de notre pays. Que dans ce contexte de production indigène, la traçabilité du champ à l’assiette soit garantie, que les modes de production suisse soient contrôlés et certifiés et que la consommation régionale soit renforcée induisant notamment une diminution des transports et par conséquent une diminution de l’impact environnemental non négligeable."

Femme rurale Marie-Claude Steudler, vendeuse en boucherie-charcuterie, Fontaines NE:

"La production de denrées alimentaires en Suisse me tient à coeur, entre autres pour la qualité et la proximité des produits. Le maintien de places de travail dans les régions rurales est aussi important pour moi, cela permet de concilier le travail à l'extérieur avec la famille."

Argumentaires de l'USPF

  • En tant que paysannes nous voulons maintenir la production de denrées alimentaires et renforcer l’approvisionnement en denrées indigènes. Nous bénéficions d’une formation élevée propre à fournir à la population des denrées alimentaires produites avec soin et dans les règles de l’art sur nos sols fertiles.

  • En tant que femmes rurales nous voulons maintenir des emplois qui sont importants dans les zones rurales. De telles places de travail offrent aux femmes la possibilité de concilier travail et famille et leur permettent d’acquérir un revenu et une couverture sociale.

L’Union suisse des paysannes et des femmes rurales s’engage en faveur du contre-projet. Le comité est convaincu: l’ancrage est une pierre angulaire importante – le nouvel article constitutionnel forme un concept global qui inclut la gestion consciencieuse de nos ressources. Dans ce processus, la sensibilisation de la population pour la production alimentaire et en faveur d’une approche  raisonnable relative aux denrées alimentaires forme une composante importante. Ainsi, nous soutenons la consommation de produits régionaux produits selon des critères adaptés au site de production et à l’exploitation efficiente des ressources.