Main Content

Cultivons les saveurs de notre terre - inscrire la sécurité alimentaire dans la constitution

Allez voter ! Le 24 septembre 2017, nous nous prononcerons sur l’inscription de la sécurité dans la Constitution fédérale. Nous vous invitons à lire ici les prises de position personnelles de femmes qui souhaitent ardemment que cet article constitutionnel soit accepté (nous vous invitions à lire ici d'autres prises de position).

Elodie Vuilliomenet, future maman et éducatrice de l’enfant – actuellement, elle travaille sur l’exploitation avec son mari, Savagnier, membres des paysannes Val-de-Ruz / NE:

«En tant que future maman, je trouve que l'inscription de la sécurité alimentaire dans la Constitution est très importante. Cela donnera un avenir aux familles paysannes et, j'espère, améliorera leur situation en tant que producteur. Personnellement, la provenance des produits ainsi que leur qualité, sont des critères primordiaux lors de mes achats afin de servir des repas sains avec des denrées alimentaires suisses.»

Alice Glauser, paysanne et Conseillère Nationale, de Champvent / VD, l’Association des paysannes vaudoises et membre de la section «Champvent-Mathod et environs»:

«En tant que consommatrice mais aussi Conseillère Nationale, il est important pour moi d’assurer dans la Constitution que les paysans puissent nourrir durablement et sainement notre population».

Argumentaires de l'USPF

  • En tant que consommatrices nous voulons un haut standard pour la production de denrées alimentaires. Nous sommes convaincues qu’une base légale contribue à garantir la qualité des denrées alimentaires, tout comme nos habitudes d’achat.

  • En tant que mères nous voulons que les familles puissent aussi à l’avenir se nourrir avec des denrées de qualité issues de leur environnement immédiat. Nous voulons que chacun connaisse la manière dont les denrées alimentaires consommées quotidien-nement sont produites et puisse avoir confiance.

  • En tant que paysannes nous voulons maintenir la production de denrées alimentaires et renforcer l’approvisionnement en denrées indigènes. Nous bénéficions d’une formation élevée propre à fournir à la population des denrées alimentaires produites avec soin et dans les règles de l’art sur nos sols fertiles.

  • En tant que femmes rurales nous voulons maintenir des emplois qui sont importants dans les zones rurales. De telles places de travail offrent aux femmes la possibilité de concilier travail et famille et leur permettent d’acquérir un revenu et une couverture sociale.

Oui pour la sécurité alimentaire

L’Union suisse des paysannes et des femmes rurales USPF s’engage en faveur de l’inscription de la sécurité alimentaire dans la Constitution fédérale. Ce nouvel article constitutionnel forme un concept global qui inclut la gestion consciencieuse de nos ressources. Dans ce processus, la sensibilisation de la population pour la production et l’utilisation des denrées alimentaires forme une composante importante. Ainsi, nous soutenons la consommation de denrées régionales issues d’une production adaptées aux conditions locales et utilisant les ressources naturelles de manière efficiente.
En vue de la votation fédérale du 24 septembre 2017, nous vous invitons à lire ici les prises de position personnelles de femmes qui souhaitent ardemment que cet article constitutionnel soit accepté.